8- l'électricité, l'éclairage


 

 

La partie prises de courant 220 volts est bien entendu assez encombrée, il y a deux ordinateurs à alimenter, 4 moniteurs, et tout ce qui tourne autour. Rien de bien compliqué, un plan n'est pas vraiment nécessaire à ce niveau... Bon, le voila quand même, uniquement à titre indicatif.

 

On remarquera quand même que le premier interrupteur permet de n'alimenter que l'ordinateur n°1, tandis qu'un éventuel PC n°2 serait branché sur un troisième groupe de prises.

 

C'est de la haute technologie.

Les prises 220 V, ainsi que l'alimentation principale, seront placés sur la planche inférieure (F) du bloc central (voir plans de menuiserie).


code de couleurs des fils

BLANC Entrées Master, curseur potentiomètre
 VERT  Masses Master (entrées GND)
ROUGE + 5V
NOIR Masse alim 5V et 12V, masse Leds J2 Master
JAUNE +12V
GRIS +0 à 12V PWM
BLEU Masse PWM
ORANGE Entrées USB Keys
VIOLET Potentiomètres, sorties LEDs J2 Master et USB Output

 


la couleur de l'éclairage

Ceci est valable pour tous les panneaux (VU) du cockpit. Les LEDs blanches classiques donnent une lumière à forte dominante bleue (je n'ai pas essayé les LEDs "warm white"). On ne peut pas les laisser telles quelles, il faut interposer une "gélatine" pour changer la couleur. Ce produit est disponible dans les magasins de musique, cela sert à changer la couleur d'un projecteur de scène. Si on pose une gélatine jaune devant nos LEDs , c'est déjà beaucoup mieux, mais du bleu plus du jaune donne une couleur avec une légère dominante verte. Cela va mal avec le gris du tableau de bord, qui prend une couleur blafarde peu engageante. Pour ma part, j'ai superposé à la gélatine jaune une orange, et la couleur est ... jaune orangé, très agréable. Ces superpositions compliquent légèrement les choses, mais la gélatine se fixe simplement avec du Scotch ou par agrafage. Et heureusement, cela n'atténue que très peu la lumière.


l'éclairage du cockpit en détail

Nous avons bien simplifié l'éclairage du cockpit, (voir le chapitre 1.33 du FCOM Airbus, c'est nettement plus compliqué...), pour ne retenir que les éléments suivants:

 

1) Glareshield Integrated Lights: ou rétro-éclairage du FCU/EFIS et des deux panneaux CPT et FO Wing. (FCOM 1.33.10 P7)

Assuré par deux rubans de LEDs blanches achetées chez Accesory4You . Les gélatines entourent la réglette des LEDs. Le potentiomètre de commande se trouve sous le FCU.

2) Overhead Integrated Lights: rétro-éclairage de l'Overhead (FCOM 1.33.10 P4). La commande se situe sur le panneau 25VU de l'Overhead (OVH INTEG LT). Au lieu d'installer des réseaux de LEDs sur chaque VU de l'Overhead, ce qui compliquerait beaucoup le câblage, nous avons choisi d'éclairer l'ensemble de l'Overhead par un plafond lumineux. Nous utiliserons bien entendu des bandes de LEDs en ruban, comme pour le Glareshield. Il faut 5 rubans de 1m, recoupés au milieu (c'est prévu pour, il y a des pastilles pour soudure après la trentième LED). Du fait du grand nombre de sources lumineuses, il n'y a pas d'ombre visible, l'éclairage est bien uniforme.

localisation du potentiomètre de l'intensité lumineuse de l'Overhead, sur le panneau 25VU.
localisation du potentiomètre de l'intensité lumineuse de l'Overhead, sur le panneau 25VU.
   les bandes de LEDs collées sur le plafond de l'Overhead
les bandes de LEDs collées sur le plafond de l'Overhead
   le 25VU et les bandes de LEDs en place
le 25VU et les bandes de LEDs en place


3) Panel Instrument Exterior Lights ou éclairage extérieur du tableau de bord: (FCOM 1.33): ensemble de 4 ampoules de 12 Volts à incandescence situées à l'intérieur du Glareshield, éclairant 4 zones du tableau de bord (par les découpes triangulaires). Les quatre sont commandées simultanément par le potentiomètre FLOOD LT MAIN PNL situé sur le Pedestal gauche (111VU) Il est tout à fait possible de brancher des lampes à incandescence sur les sorties du circuit PWM décit ci-dessous, et même de mélanger incandescence et LEDs sur la même sortie. Le choix des lampes à incandescence pour cet éclairage extérieur au tableau tient bien entendu à sa température de couleur plus agréable que celle des LEDs blanches.

 

Attention: deux fils passent du Glareshield central aux blocs CPT et FO: il faut prévoir un connecteur sur ces fils pour pouvoir démonter ces blocs.

L'éclairage extérieur du tableau est ici poussé au maximum, on peut obtenir une ambiance plus intimiste.
L'éclairage extérieur du tableau est ici poussé au maximum, on peut obtenir une ambiance plus intimiste.
   un exemple de câblage des potentiomètres du PWM: le panneau 111VU
un exemple de câblage des potentiomètres du PWM: le panneau 111VU

4) Panel Integrated Lights: ou rétro-éclairage des panneaux du Pedestal et du Tableau de bord . (FCOM 1.33) Le potentiomètre de réglage, INTEG LT MAIN PNL & PED, se trouve également sur le Pedestal (111VU), à côté du précédent. Le Pedestal et le Glareshield sont rétro-éclairés par des LEDs blanches de 15 000 mcd, ou par des rubans de LEDs, selon les endroits. Les panneaux du tableau de bord à rétro-éclairer sont les deux trapèzes en bout de panel (500 et 301VU) et les panneaux train et chrono. Ici également, les fils quittent le bloc central pour aller vers les blocs CPT et FO, donc connecteurs à prévoir, et "tableau Excel des connecteurs" à mettre à jour.


5) Pedestal Flood Light ou éclairage extérieur du Pedestal (FCOM 1.33.10 P4): à l'avant de l'Overhead arrière se trouve une lampe éclairant l'ensemble du pedestal. l'intensité lumineuse est commandée par le bouton FLOOD LT PED sur la droite du Pedestal (112VU). Le réglage de l'intensité lumineuse se fait par le cinquième potentiomètre du PWM. La lampe est équipée de 76 LEDs blanches , en 12 Volts. On en trouve à moins de 8 Euros port compris sur EBay.

 

Ceci termine l'attribution des cinq sorties PWM.

6) Map Holder Lighting ou éclairage des tablettes (FCOM 1.33.10 P7) : deux rampes de 3 LEDs se trouvent sous chaque Glareshield latéral, afin d'éclairer chaque tablette coulissante, pour la lecture des cartes. L'allumage et le réglage de l'intensité lumineuse se fait par un simple potentiomètre en série avec les 3 LEDs et leur résistance de 180 Ohms , sous le Glareshield.

 

L'usage d'un potentiomètre peut choquer, car c'est un défi à la Loi d'Ohm. Mais, j'ai essayé ce montage pendant des heures, à l'atténuation maximum il n'y a aucun échauffement du potentiomètre. La commande de LEDs par ce système est un peu brutale, mais on étale très bien le réglage de la lumière en utilisant un potentiomètre logarithmique, et non un linéaire, il suffit de le brancher dans le bon sens. Ceci dit, il s'agit ici de règler 3 LEDs blanches, soit 60 mA d'intensité. On ne ferait pas cela pour des rampes de 50 LEDs...

   l'éclairage des tablettes, un peu verdatre sur cette photo
l'éclairage des tablettes, un peu verdatre sur cette photo

Annunciator Lights Test: cet interrupteur se trouve sur le panneau INT LT de l'Overhead. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un éclairage, mais il fait partie de ce chapitre dans le FCOM. En position Test, tous les afficheurs affichent 8. Ceci est facilement programmé par SIOC, nous y reviendrons.


le circuit PWM

On trouve désormais des circuits PWM pour quelques Euros en Chine, qui sont parfaitement fiables. Rien n'empêche de les multiplier dans le cockpit. Il suffit de faire une recherche avec "Light Dimmer" sur E-Bay.com pour faire son marché.