29- l'alarme incendie


En cas d’incendie dans un moteur, le voyant /poussoir du glareshield L ou R ENG FIRE s’allume, en même temps que le Master Warning et l'alarme rouge FIRE L ENG ou FIRE R ENG du groupe des alarmes rouges. Ce poussoir sert normalement à actionner les extincteurs.

 

 

Sur les B 200 récents, ce poussoir a trois zones lumineuses : la rouge « PUSH TO EXT », une jaune marquée D qui s’allume quand l’extincteur est déchargé, une verte OK, qui doit s’allumer pendant le test, le notre n'est pas aussi complexe.

 

Ces voyants d'incendie peuvent être activés avec le module de génération de pannes, qui viendra peut être plus tard. Si les alarmes sont programmées en SIOC, de nombreuses variables pouvant générer des pannes à la demande sont disponibles, voir par exemple $3BD6. Les feux moteurs font partie des grands classiques...

 

La consommation de la lampe de ces voyants impose de passer par la carte Relais, commutant le 12 volts continu (pour simplifier le câblage). Les alarmes rouges FIRE L ENG ou FIRE R ENG sont commandées par une variable interne et sont branchées sur des sorties de la carte USB Output.

 

La variable interne déclenchant la sortie Output de la Master déclenche en même temps le son « Fire Bell ».

 

Les poussoirs ne sont pas de type P dans SIOC, car ils agissent comme un interrupteur à bascule: un contact dans un sens, et plus de contact dans l'autre. Le test se termine donc dès qu'on relâche le poussoir, avec un type P on serait obligé de pousser une deuxième fois.

 

Le schéma des alarmes incendie est le suivant: