12- Electricité et éclairage


les circuits électriques

 Juste après la construction et la peinture de la menuiserie, on peut commencer le câblage de l'alimentation électrique de chacun des "blocs", et celui de l'éclairage.

 

L'alimentation électrique comporte deux alimentations pour ordinateur, de 450 Watts ou plus, l'une ne délivre que du 12 Volts et ne sert que pour l'éclairage et le rétro-éclairage, l'autre ne délivre que du 5 volts et alimente uniquement les cartes IOCards.

Chaque bloc de menuiserie comporte une prise Molex 3 broches pour la masse, commune aux deux alimentations, le 5V et le 12 V. Tout le câblage de l'alimentation électrique est en fils de 0.50 mm², noir pour la masse, rouge pour le 5V et jaune pour le 12V. Les fusibles sont incorporés d'origine dans chaque alimentation.

 

 Plan de l'alimentation électrique:

les deux alimentations 5 et 12 Volts, sont fixées par un étrier, elles ne bougeront pas pendant un transport éventuel.


l'éclairage

Sur le 747 réel l'éclairage comporte 13 circuits:

 

- MIP gauche éclairage extérieur (flood light)
- MIP gauche rétro-éclairage des panneaux

- MIP droit éclairage extérieur (flood)
- MIP droit rétro-éclairage

- Glareshield éclairage extérieur

- Glareshield rétro-éclairage

- Pedestal  éclairage extérieur (dans l'Overhead)

- Pedestal  rétro-éclairage

- Dome lights, de chaque côté de l'Overhead, pour l'éclairage d'ambiance du cockpit

- Map Light pilote pour l'éclairage ponctuel des cartes
- Map Light copilote

- Overhead rétro-éclairage

- Storm light

 

ce qui représente 13 circuits indépendants d'éclairage, donc 13 "dimmers" (chinois, faire une recherche sur EBay.com, un dimmer capable de délivrer 8 ampères coûte moins de 2 Euros, le prix d'un bouton en France). Ces dimmers ont un gros avantage: le potentiomètre est d'origine monté avec des fils et non soudé sur le circuit imprimé, il est donc facile de le déporter où l'on veut.

 

Une telle installation, conforme à l'original,  présente sur un cockpit un certain nombre d'inconvénients.
Premier inconvénient: le principe de base du câblage de ce cockpit  est de ne faire sortir des 4 "blocs" de menuiserie (MIP, Glareshield, Pedestal et Overhead) qu'un minimum de fils: Or, sur l'original, on trouve des potentiomètres sur l'Overhead qui commandent le rétro-éclairage du Pedestal ou du Glareshield, et sur les côtés du Glareshield se trouvent les potentiomètres des lampes de lecture de cartes qui se trouvent à côté de l'Overhead. Respecter à la lettre  la disposition réelle,  c'est le début d'un câblage "sac de nouilles",  avec des fils qui s'entre-croisent dans tous les sens.

 

Deuxième inconvénient, la plupart des potentiomètres sont d'origine  doubles et concentriques. Les potentiomètres de ce genre sont introuvables, il faudrait donc modifier des potentiomètres standards pour les rendre concentriques, faisable mais bien compliqué pour un simple éclairage.

 

Troisième inconvénient: certains circuits sont parfaitement inutiles sur un cockpit, comme le circuit de test des voyants et Korrys, normalement muni d'un dimmer. Mieux vaut éviter ce circuit qui provoque une baisse de tension significative.

 

Nous avons donc deux options:

- soit on achète des panneaux de Glareshield et Overhead tout faits et standards, et dans ce cas, on ne peut pas modifier les boutons et leur intitulé gravé, on est obligé de respecter les 13 circuits d'origine, avec les complications de câblage qui en découlent exposées ci-dessus,

- soit on fabrique ses panneaux par soi-même, ou on les fait fabriquer sur mesure par Homecockpits,  et dans ce cas on peut se permettre de légères modifications d'implantation et de libellé des panneaux.

 

Pour ma part, j'ai choisi bien entendu la deuxième option et les circuits d'éclairage se résument à:

 

1 Glareshield rétro-éclairage: le potentiomètre se trouve également sur ce panneau latéral.

 

2  MIP  flood   potentiomètre sur le panneau latéral du Glareshield.  Le ruban de LEDs pour l'éclairage du tableau de bord se trouve sous le Glareshield, il fait donc partie de ce bloc, raison pour laquelle son potentiomètre est sur le tableau latéral gauche du Glareshield. 


3 MIP rétro-éclairage potentiomètre sur un petit panneau additionnel, au dessus du moniteur PFD-ND ou sur le panneau latéral. Le rétro-éclairage est unique pour l'ensemble du MIP, il fait partie du bloc MIP, raison pour laquelle son potentiomètre est sur ce tableau.

 

4 PEDESTAL rétro-éclairage: concerne tous les panneaux du Pedestal:  peut se trouver sur le panneau  "Emergency" ou "Platine P3D", relativement facile d'accès pour le pilote.

 

5 OVH rétro-éclairage:commande l'ensemble des bandes de LEDs fixées sur le plafond de l'Overhead. Se trouve sur le panneau 1 "Cockpit Lights"

 

6 Lampe PEDESTAL FLOOD, faisant également office de lampe MAP, se trouve sur le côté de l'OVH principal. Cette lampe à 12 LEDs éclaire la zone du Pedestal dans son ensemble. Le potentiomètre se trouve à la bonne place, sur le panneau 6 "Exterior Lights" de l'Overhead.

 

 

Il n'y a donc plus que 6 dimmers et aucun fil d'éclairage ne passe d'un bloc à l'autre.
L'ensemble des LEDs est alimenté en 12 V continu.

 

Plan de l'éclairage:

code des couleurs des fils

En règle générale, tous les panneaux sont câblés en fil de 0.14 mm² (GoTronic).

Le code de couleurs des fils est le suivant:

 

BLANC Entrées Master, curseur potentiomètre
 VERT  Masses Master (entrées GND)
ROUGE + 5V (faible intensité)
NOIR Masse (faible intensité),  masse Leds (J2 Master)
JAUNE +12V (faible intensité)
GRIS +0 à 12V PWM
BLEU Masse PWM
ORANGE  
VIOLET Potentiomètres (extrémités), sorties LEDs J2 Master et USB Output

 

Pour l'alimentation et l'éclairage (forte intensité) les fils sont en 0.50²:

 

NOIR             0.50²

Masse alim n°1 et n°2   

ROUGE         0.50²

+5V =  alim n°1 (IO Cards)

JAUNE          0.50²

+12 V = alim n°2 (éclairage)


les branchements 220V

Juste pour faire une courte incursion dans le domaine de la haute technologie, voici le branchement des prises secteur 220V...

et pour terminer les branchements sur mon ordinateur, rien d'original vous l'avouerez.